Nha Trang se trouve à 450 km  au nord-est de Ho Chi Minh ville. C'est l’une des plus belles plages du Vietnam. Superbe station balnéaire avec un micro climat privilégié, les activités sont diverses : plage de sable fin, plongée, bain de boue, pêche, dégustation de fruits de mer…Le Saint-Tropez vietnamien !

Alexandre Yersin (découverte du bacille de la peste) y établira son camp de base en 1890. De là, prendront naissance trois expéditions à travers la jungle d’Indochine, qui était, alors, une des terres les plus sauvages et dangereuses du monde. Durant l’année 1891, Alexandre Yersin va pouvoir, à travers fleuves et forêts tropicales, apprendre tout ce qu’il désire et résider par la suite dans un lieu qui lui deviendra cher : Nha Trang. C'est au cours de cette première expédition qu'il découvre le beau site et l'excellent climat de ce qui deviendra Dalat.

Cette expédition à peine achevée, il repart à sa demande, en 1892, mais cette fois officiellement mandaté pour explorer une région de l’Annam dans la montagne à la hauteur de Nha Trang. Alexandre Yersin se révèle être un excellent explorateur, par la réalisation de cartes d’une grande précision et par de nombreuses observations (populations locales, ressources, économie, etc.).

En 1894, Yersin met fin à sa carrière de grand explorateur. Il se lance dans l'élevage de chevaux et de bovins pour ses sérums, et tente diverses cultures, dont l'hévéa, qu'il importe et acclimate. Il fournira alors Michelin en latex. Yersin suit alors de très près les problèmes agronomiques de ses hévéas et les problèmes techniques de son caoutchouc pour en tirer le maximum d'argent afin de financer ses recherches médicales.

Au Vietnam, il est surnommé Ong Nam ou Monsieur Nam. En fait Ong Nam veut dire « Monsieur Cinq » en rapport avec ses cinq galons de Médecin-Colonel du Service de Santé Colonial dans lequel il s'était engagé en 1892 pour assurer son avenir et sur les instances de Calmette lui-même médecin militaire, il sera admis à la retraite en 1920 après 28 ans de service. Alexandre Yersin décède le 28 février 1943 dans sa maison de Nha Trang. Son corps est inhumé sur une petite colline de laquelle il pouvait contempler la montagne où il avait réussi à faire pousser l’arbre à quinine.

 

En cours d'actualisation

En cours d'actualisation