Située à une cinquantaine de kilomètres à l’ouest de la petite ville de Hoi An, le site archéologique de My Son fut la capitale religieuse et politique du royaume de Champa, culture unique qui fleurissait sur la côte du centre du Vietnam de IVème au XIIIème siècle. 

My son est le site des plus importants vertiges du royaume du Champa, cachés au fond d’une superbe vallée luxuriante dominée par la montagne de la Dent du chat (Hon Quap). Seules 20 structures ont survécu au temps, alors qu’il y en avait au moins 68 à l’origine, mais l’intimité du lieu, où murmure l’eau des ruisseaux, reste saisissante.

My Son fut le plus important centre intellectuel et religieux du royaume de Champa. On pense même que le site, redécouverte à la fin du XIXe sciècle par l’archéologue francais Henri Parmentier, faisait office du lieu de sépulture pour les momarques cham. Aujourd’hui, My Son est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO,il regroupe les plus importants vestiges de l’ancien royaume.

En cours d'actualisation

En cours d'actualisation