Les seize îles montagneuses, d'une superficie totale de 75 km2, sont habitées par environ 5 000 personnes. Elles sont situées approximativement à 230 km de Hô-Chi-Minh-Ville. L'archipel est relié avec Hô-Chi-Minh-Ville par trois vols quotidiens d'environ une heure. On peut également s'y rendre par bateau de nuit, au départ de Vũng Tàu. Cette traversée nocturne dure une douzaine d'heures.

La principale île du groupe est Côn Son (ou Côn Lôn) et la plus grosse ville s'appelle comme l'archipel, Côn Đảo. Cette île abrite le bagne de Poulo Condor. Le point culminant est situé 600 mètres. Seule une étroite bande de terre permet la culture du riz, des cocotiers et d'autres arbres fruitiers.

L'archipel devient une colonie française en 1789, sous Louis XVI, qui avait déjà des vues sur Saigon à la veille de la Révolution française, mais il fut rapidement abandonné quand la Révolution fit rage en France. Chassés de l'Inde entre 1757 et 1761, les Français envisageaient dans les années 1780 une éventuelle conquête de l'Indochine. Des religieux Français sont alors présents, dont Mgr Pigneau de Béhaine, mandaté par Vergennes, en 1787.  Il faudra attendre Napoléon III, et la prise de Saigon en 1857 pour relancer ce projet colonial.

En 1862, les Français y ouvrirent le bagne de Poulo Condor, connu aussi sous le nom de Phu Hai. De nombreux opposants politiques et indépendantistes y séjournèrent dans des conditions inhumaines et certains connurent les cellules appelées « cages à tigre ». En 1954, le bagne passa sous le contrôle de la République du Viêt Nam (RVN), qui lui conserva sa fonction.

Dans les années 1990-92, Mike Hatcher a retrouvé l'épave d'une Lorcha chinoise datant de la dynastie Qing et de Kangxi (soit vers 1690), remplie de près de 60 000 objets, sur l'île de Hòn Cau. Une partie de ces objets (principalement de la porcelaine chinoise) sont exposés au musée de Vũng Tàu.

Une magnifique île à l’état sauvage dont les côtes déchiquetées protègent un petit paradis : plages de sable fin, fonds marins exceptionnels et forêt primaire encore intacte! A ne pas manquer pour ceux qui aiment la marche à travers une nature préservée, l’observation de la faune et la plongée. Con Dao offre plein d’excursions en bateau vers les îles alentours, des trekkings à travers la forêt et la possibilité d’assister à la ponte et à l’éclosion des oeufs de tortues vertes !

En cours d'actualisation

En cours d'actualisation